30-06-2017

Entrez dans la danse !

Musique

Ouverture de la 51ème édition du Montreux Jazz Festival, ce vendredi : du 30 juin au 15 juillet, les festivaliers pourront savourer seize soirées sculptées avec précision, au sein de salles aux caractères bien trempés; plus de 380 concerts en tout, dont 250 gratuits. 

Les scènes du Montreux Jazz Festival s'ouvrent ce soir en soulignant l’identité forte de chaque lieu. Du côté de l’Auditorium Stravinski: un alliage surprenant et d’envergure avec Max Richter et Nicolas Jaar. Au Montreux Jazz Club, le renouveau du jazz est incarné par Theo Croker, alors que File Under Zawinul s’annonce comme un hommage saisissant. Le Montreux Jazz Lab entame son intense exploration des musiques électronique et indie, avec Jacques et Alt-J.

Dernier-né du Festival, le Lisztomania braquera ses projecteurs sur les Suisses de Magic & Naked et les mélodies pastorales de Whitney. Au Strobe Klub, c’est jusqu’à 5h du matin que le Français Bambounou et des acolytes dicteront la cadence. Music in the Park, dont le nouveau design brillera pour la seconde édition, accueillera Junior Tshaka et Gaby Moreno, garants des bonnes vibrations.

NOUVEAUTÉS DE LA 51ème ÉDITION

Soirée inaugurale de l’expérience Out of the Box, le 1er juillet: une série de concerts d’exception dans des lieux emblématiques de la région (Abbaye de Saint-Maurice, Château de Chillon, Fairmont Le Montreux Palace, Hôtel des Trois Couronnes). Autant d’écrins destinés à une poignée d’artistes au talent inclassable.

Successeur de la Rock Cave, le Lisztomania (capacité 500 places) est le nouvel incontournable du Festival. Electro, hip-hop ou rock: la sélection se révèle éclectique, tournée vers les découvertes et les musiques indépendantes.

Une nouvelle passerelle longue de 150 mètres, édifiée au-dessus de l’eau, permettra de fluidifier la circulation des quais, de la hauteur du Montreux Palace à l’Eurotel. La surface totale des constructions sur l’eau passe ainsi de 1'500 à 2'400m².

Toutes les informations complémentaires sont présentes sur le site Internet : www.montreuxjazzfestival.com

 

Texte repris de la newsletter du Montreux Jazz Festival transmise le 30.07.2017