20-02-2017

Faites plus ample connaissance avec Eric Antoine...

Eric Antoine se définit lui-même comme « le plus grand magicien de ce siècle » (par la taille). Il est vrai que cet artiste aux multiples talents détonne dans le paysage de la magie et de l’humour. Le grand public le découvre en 2006 lors de sa participation à l’émission « La France a un incroyable talent ». Montreux le découvrira en 2009 lors du Montreux Comedy Festival et c’est à cette occasion qu’il partagea un peu plus de son expérience au sein du 2m2c.


En tant qu’habitué du Festival, qu’est-ce qu’il te plaît le plus ici ? 

Le taux de change entre le franc suisse et l’euro qui a vraiment évolué de bonne manière pour le franc suisse. Non ce qui me plaît le plus c’est qu’en tant que Savoyard, plus je me rapproche des Alpes, plus je suis heureux et la vue sur ce lac, ce lieu, cette Riviera lémanique est absolument magnifique. Elle me met de bonne humeur. C’est un lieu privilégié. Tu sais la magie d’un spectacle c’est la rencontre entre un moment, le public, un lieu et le spectacle et donc les lieux appellent une certaine forme d’énergie. Et ici, cette lumière qui vient du lac, ces montagnes, les nuages, la brume enfin t’es tout de suite dans une ambiance magique. 


Que représente la ville de Montreux pour toi ?

Avant tout du pognon, vraiment ! (rire) Non, cela représente beaucoup de choses. Ma maman a fait ses études à Genève, donc pour moi le lac représente quelque chose de fort. Donc en fait j’englobe Montreux-Lausanne-Genève comme ça, c’est toujours pour moi un petit voyage, quelque chose de l’ordre de mes racines. Il y a quelque chose, je sais que ça va être un joli moment. C’est cela que ça m’évoque à chaque fois avant de venir. 


Qu’est ce qui est le plus simple : animer une conférence ou faire rire le public de l’Auditorium Stravinski ?

Je trouve l’exercice de la conférence moins douloureux quelque part et peut-être plus simple. Le spectacle cela demande tout de moi, il y a un investissement physique, mental qui est très fort, il y a un trac, il y a cette notion que les gens viennent te voir et ont payé CHF 50-70 pour venir. Il y a un enjeu, ce choix-là qu’ils ont fait, cette confiance qu’ils te font elle est fondamentale et ça te nourrit très fort. Dans la conférence c’est souvent un choix de société de t’engager, donc ça engage une ou un petit groupe de personnes qui offre ce moment à d’autres. Donc les gens s’ils viennent ne te connaissent pas forcément, ils ont moins d’attente ou pas la même attente et je suis plus dans un partage plus simple, je suis plus moi-même je n’ai pas besoin d’artifices, je ne suis pas dans une recherche du rire même si je vais tenter quand même de le faire


L’Auditorium Stravinski, bonne salle pour ta conférence Optimystique ? 

Bien sûr ! Bon il faut qu'il y ait le pognon... (rire) Bien entendu que je serai ravi de venir ici pour une conférence.


Si on devait décrire Eric Antoine en trois mots ? 
Mmmh, pluri-disciplinaire, curieux et fou, voilà.

Lire l'interview d'Eric Antoine dans son intégralité en format PDF ou la voir sur notre page YouTube...